Ce par quoi "tout est lié"

De Interlligence
Aller à : navigation, rechercher


Nous sommes d'accord : "tout est lié".

Oui, mais par quoi ?

Par l'interligence !
La quoi ? Qu'est-ce que c'est ?
C'est que nous voulons "perférenter" ensemble !

"per ..." quoi ?


Un document renseigne,

par un écrit définitif, sur un état passé et agréé de la pensée, d'un accord, d'un enseignement, de conclusions.


Le "document" est devenu numériquement "perférent".

Aujourd'hui, l'écrit numérique est dynamique. Il porte (fero, ferre) la rédaction évolutive et participative de sa capacité (capax) intrinsèque, de ses différents états et de leurs liens ; il témoigne de l'émergence des textes. L'écrit n'est plus final, mais participant zr lié à sa propre évolution tout au long (per) du temps des (co)auteurs et de la réflexion des agoras qui les auront accompagnés.

Au fait, Cicéron parlait de "perferendum" dynamique là où nous continuons à parler de "mémorandum" statique.